top of page
  • Photo du rédacteurSwiss Guesthouse Sitters

Ascension du volcan de La Soufrière

Une fois notre deuxième remplacement à la maison d'hôtes Carré Royal (Deshaies) terminé, il est temps pour nous de prendre quelques jours de vacances dans les Îles de la Guadeloupe. "Vacances, j'oublie Tout" !


Et notre début de vacances sera Sportif ! 🏊🏼‍♀️🏃🏽‍♀️👟

Nous voici levées aux aurores, le soleil n'est pas encore levé, nous apercevons Les Saintes depuis notre bungalow de Trois Rivière. Le ciel est dégagé, c'est le bon moment pour grimper à la Soufrière ☀️

swiss guesthouse sitters remplacement maison d'hôtes bed and breakfast guadeloupe la soufrière  randonnée

La Soufrière surnommée "vyé madanm la" en créole est le fameux Volcan encore actif des Îles de la Guadeloupe. Il est situé à 1234 mètres d'altitude.

Depuis, Trois Rivière, nous avons besoin de 40 minutes de voiture 🚗. L'accès au parking se fait très facilement, nous sommes parquées juste tout en haut, prêtes au départ 🚶🏻‍♀️🚶🏻‍♀️

La signalisation pour l'accès au volcan n'est pas si facile à déchiffrer alors peut-être les photos nous aideront. Nous décidons de nous engager sur le chemin pédestre en direction de la Citerne ou alors de la Savanne à Mulet 😆. Nous ne savons plus très bien, le choix est cornélien.


swiss guesthouse sitters remplacement maison d'hôtes bed and breakfast guadeloupe la soufrière  randonnée

Au tout début du chemin, les fameux Bains Jaunes aménagés en 1887 par les militaires. Ils sont alimentés par de l'eau à 30 degrés toute l'année, provenant directement des sources thermales de la Soufrière.

Ce devrait être un incontournable après la randonnée, mais Attention aux Amibes, présents dans ces eaux douces et chaudes. Beurk ces micro-organismes sont plutôt dangereux, nous vous conseillons de ne pas trop vous y baigner.


Le début de la montée est facile, et bien aménagée, la route de pavés est encore d'époque.

Il faut prévoir de très bonnes chaussures, d'autant plus que les sentiers ou traces sont boueuses. On passe à travers les grandes Fougères, il existe 300 espèces de fougères en Guadeloupe, je ne vous en parlerai pas plus.


Le sentier devient rocailleux, la pente est de plus difficile, oups et voilà un embranchement...on s'y perd un peu dans les panneaux...nous optons par le passage par le Col de l'Echelle.

Pensant que l'ascension serait plus facile, nous commençons à grimper, on espère même pouvoir faire une boucle ! On grimpe, on continu à grimper, grimper, grimper...ça devient de plus en plus hard, super boueux, glissant et pentu ! Pfff...pas âme qui vive sur ce chemin, on décide de faire demi-tour. En redescendant nous croisons un trailer, effectivement ce n'est pas le bon chemin ! Nous sommes quittes pour 40 minutes supplémentaire dans notre ascension ! Un raccourci qui nen ai pas un !

Nous rejoignons finalement La Roche Fendue un peu plus loin et hop les selfies du jour. A ce moment-là le soleil et le ciel dégagé ne sont pas encore d'actualité !

Petite vidéo depuis la Roche fendue


Cette fois-ci, nous sommes sur la bonne route pour atteindre le sommet de la Soufrière, culminant à 1467 m. Nous débutons notre 2ième grimpette sous un beau soleil. Le vert, l'ocre et le bleu sont magnifiques. Les traces entre les végétaux de toute beauté.


Nos prédécesseurs, inconnus au bataillon, nous ont transmis les photos qu'ils avaient pris de nous. Oui, oui, c'est nous sur les deux clichés, le premier, nous sommes assez facilement reconnaissable. Sur le second, la photographe trouvait très drôle de nous shooté ainsi, deux petites formes colorées dans la végétation tropicale. C'était très drôle et une très jolie rencontre. Merci !

Le dernier tronçon de l'ascension de la Soufrière se fait à la force des mollets, on monte pas à pas les marches d'escaliers et/ou les marches naturelles. Quelques petites brumes nous suivent mais autrement le ciel est dégagé, nous sommes presque arrivées.



C'est fait, nous sommes arrivées en haut ! 💪💪 Splendide ! La Découverte 1467 m.


Des vues magnifiques sur les Îles de la Guadeloupe et la Mer. Nous apercevons même quelques fumerolles, la bête est bien vivante 🌋

Maintenant c'est l'heure de la descente, nous sommes super happy de cette belle rando !


On profite du panorama dégagé sur les côtes de Guadeloupe 👀

Après ces 5 heures de marche le ravitaillement obligatoire ! Nous décidons de nous arrêter dans la ville de Basse Terre pour un casse-croûte bien mérité. Pas beaucoup de resto à disposition, on opte pour le Moulin Blanc, un Fast Food tout ce qui a de plus local. Assises au comptoir, on nous sert de très bon sandwichs chauds. On opte pour la spécialité du jour : Hamburger Guadeloupéen poulet, fromage et crudité. Yummy 🍔😋


De retour en fin de journée au bungalow on se régale du ballet des colibris et des lézards autour de la maison 🐾🦎🐦



bottom of page